Dermatologie Deauville les peelings et traitement pigmentaires, lentigos, melasmes, taches brunes
 
 
dr. philippe
valensi
dermatologue
Deauville - St Arnoult
 
 
les peelings et les traitements des troubles pigmentaires: taches brunes, lentigos, melasmas  
 
 
 
 Les compétences du dermatologue
 
   les lasers  
 
Vasculaires (couperose, erythrose, angiomes)
Epilation
Rajeunissement
Chirurgicaux
 
 
 les injections correctrices des rides
 
 
Les injections de comblement
et de remodelage
Les injections relissantes et relaxantes de la musculature faciale: botox vistabel
Les injections stimulantes, tonifiantes repulpantes: le mesolift
 
 
 les peelings et les traitements des  troubles pigmentaires: taches  brunes,  lentigos, melasmas
 
 
 L’esthétique au masculin
 
 
 dermatologie esthétique :
 une zone = des techniques
 
 

LES PEELINGS

DEFINITION

Le peeling consiste en l’application sur la peau, le plus souvent du visage et du cou, mais parfois du décolleté et des mains, d’un produit qui va entraîner un renouvellement épidermique, et éventuellement selon la force et le type du peeling, une stimulation du derme. Selon le type de peeling, il s’accompagne soit d’une simple rougeur et d’une légère sécheresse transitoire, soit pour les peelings les plus forts, d’une desquamation plus ou moins importante, nécessitant parfois une éviction sociale de cinq à dix jours.

Selon les indications et la nature du peeling, il se pratique en une ou plusieurs séances. Il permet d’améliorer la luminosité du teint, certaines acnés, d’éliminer certaines taches pigmentées, de resserer les pores dilatés, il a un effet lissant sur les ridules. Les peelings les plus puissants peuvent aussi réduire rides ou cicatrices profondes, en particulier les cicatrices d’acné.

LES DIFFERENTS PEELINGS

PEELING LEGER
- Il est le plus souvent à base d’acide glycolique (produit naturel dérivé de la canne à sucre).

 
     

- Il peut être combiné à d’autres produits en particulier éclaircissants en cas de mélasma (taches pigmentaires à type de masque de grossesse).
- Il se pratique en plusieurs séances espacées de une à trois semaines.
- Il nécessite une préparation préalable de la peau comme la plupart des peelings.
- Il ne s’accompagne le plus souvent que d’une discrète rougeur transitoire et d’une sécheresse de la peau ; plus rarement il peut se produire une desquamation
- Il ne nécessite pas dans la majorité des cas d’éviction sociale.

Indications :
- Peau grasse et épaisse, acné modérée de la femme adulte, pores dilatés.
- Peau terne du fumeur ou de la fumeuse,
- Taches brunes pigmentaires rebelles à type de mélasma persistant.

PEELING MOYEN

- Le TCA (Acide Trichloracétique) est le plus utilisé à une concentration de 10 à 25 % en une à trois séances selon les indications.
- Il entraîne le plus souvent une desquamation ressemblant à un fort coup de soleil qui peut durer quatre à sept jours. L’on ressent une sensation de chaleur désagréable qui peut être fortement atténuée par l’application préalable de crème anesthésique (EMLA) et pendant l’acte de compresses froides ou d’une ventilation.
- Il nécessite par la suite une photoprotection par écran solaire.

Indications : 
- Peau terne : très nette amélioration de l’éclat et de la luminosité du teint, des ridules,
- Disparition ou forte atténuation des taches liées au soleil et au vieillissement (lentigos)
- Effet de relissage sur les ridules

PEELING FORT

      - Il fait appel également au TCA (Acide Trichloracétique) à 35 %,voire de façon limitée à 50 % pour certaines zones ou indications.
- Il  se pratique en une fois, avec éventuellement des retouches surtout en cas de cicatrices déprimées.
- Il nécessite une éviction sociale de sept à dix jours et s’accompagne d’une desquamation importante. La sensation de chaleur pendant l’acte peut également être atténuée par différentes techniques.
- Les suites sont inconfortables mais non douloureuses.
- Il nécessite par la suite une photoprotection rigoureuse pendant trois mois

Indications :
- Rajeunissement majeur de la peau,
- Atténuation des rides et des ridules en cas d’aspect flétri ou cassé de la peau,
- Elimination des taches (lentigos) liées au vieillissement
- Réduction des cicatrices déprimées par exemple acné ou de varicelle.

LES TRAITEMENTS DES TROUBLES PIGMENTAIRES : taches brunes, lentigos, melasma

LES LENTIGOS (taches brunes)

Ce sont les classiques taches de soleil ou taches brunes plus ou moins foncées et homogènes venant en particulier sur le visage, le cou, le décolleté et les mains.
Elles sont liées au soleil et au vieillissement cutané.
Le dermatologue saura en faire le diagnostic et en particulier déterminer s’il s’agit bien de simples lentigos bénins ou de taches pigmentaires ayant un potentiel plus dangereux (mélanose de Dubreuilh).
Ces taches sont très dépendantes du phototype ( couleur de la peau, des yeux, des cheveux, réactivité au soleil), mais aussi de l’exposition au soleil.
Chaque être humain dispose à sa naissance d’un « capital soleil » qui est variable selon le phototype et toutes les doses de soleil prises depuis la naissance entrent en compte en particulier les coups de soleil pris dans l’enfance.
Ces lentigos disgracieux sont un motif fréquent de consultation et peuvent être aisément pris en charge par le dermatologue par différentes méthodes.
Si les lentigos sont limités et peu nombreux une simple application d’azote liquide peut être suffisante.
Si les lentigos sont assez diffus et étendus, il faudra alors avoir recours à des techniques plus globales : peeling ou laser qui assureront en outre une nette amélioration de la texture cutanée.
Avec des modalités variables les différentes zones présentant des lentigos (visage, dos des mains, décolleté) peuvent être prises en charge.

LE MELASMA

C’est le classique masque de grossesse du visage. Il apparaît chez certaines femmes pendant la grossesse pour dans la plupart des cas disparaître ensuite en quelques mois. Dans un certain nombre de cas, ce mélasma persiste et devient alors gênant. Il augmente de façon importante lors des expositions solaires. Il peut se voir également dans d’autres cas que la grossesse (prise de contraceptifs oraux, certains troubles endocrinologiques, voire en l’absence de toute cause reconnue). Ces mélasmas se traitent de différentes façons : médicale, d’abord par recherche et suppression si possible d’une cause reconnue, photoprotection rigoureuse, utilisation de certains cosmétiques ou préparations dépigmentantes prescrites par votre dermatologue. Si cela n’est pas suffisant, l’on peut faire appel de façon prudente soit à des peelings éclaircissants soit à certaines techniques de laser agissant sur le pigment.



 
Cabinet Dr Philippe VALENSI
    | Résidence les Rives de Deauville, avenue Michel d’Ornano 14800 Saint Arnoult/Deauville
      Tél : 02.31.98.34.62 | Fax : 02.31.98.34.30